Le petit phare d’Arrecife

Si vous êtes passé à Naos près de la marina d’Arrecife vous avez peut-être vu un petit phare. Et vous vous êtes probablement demandé ce qu’il fait là ; d’autant qu’avec sa taille il ne sert pas à guider des navires.
C’est en fait d’un monument intitulé « la Lumière qui nous guide » érigé à la mémoire des victimes d’un acte de piraterie.

Phare d'Arrecife monument aux victimes de l'attaque du Cruz del Mar, un navire dont une partie de l'équipage a été fusillée près des côtes de la Mauritanie.
Phare d’Arrecife monument aux victimes de l’attaque du Cruz del Mar, un navire dont une partie de l’équipage a été fusillée près des côtes de la Mauritanie.

Attaque du « Cruz del Mar »

Ce phare a été érigé par la ville d’Arrecife en 2013 à la mémoire des marins qui ont perdu la vie le 28 novembre 1978 dans l’attaque du « Cruz del Mar ». Ce navire de pêche a quitté le port d’Arrecife avec 10 hommes à son bord. La destination ? Le banc de pêche canarien saharien ou s’est déroulée l’attaque qui leur a coûté la vie.

Phare d'Arrecife monument aux victimes de l'attaque du Cruz del Mar, un navire dont une partie de l'équipage a été fusillée près des côtes de la Mauritanie.
Phare d’Arrecife monument aux victimes de l’attaque du Cruz del Mar, un navire dont une partie de l’équipage a été fusillée près des côtes de la Mauritanie.

C’est à quelques miles de là que l’équipage du Cruz del Mar a été abordé par un zodiac occupé par des hommes armés. Après être monté à bord les pirates ont aligné l’équipage pour le fusiller.
José María Hernández, Amador Hernández (16 ans), Chano Cañada (14ans), Rafael Salas, Alfredo Marrero, Juan Suárez et Agustín Hernández ne reviendront pas.
Les 3 rescapés n’ont eu la vie sauve qu’en sautant à l’eau avant la fusillade.
Une fois la fusillade terminée, les pirates ont dépouillé les victimes et le navire de ce qui avait de la valeur, avant de couler le navire.

Qui est coupable ?

Il semble assez difficile de savoir qui est à l’origine de l’attaque. Certains documents indiquent que les survivants ont identifié des personnes du Front Polisario. D’autres évoquent un coup monté par une autre puissance du coin qui souhaite contrôler la même région. Et plus de 40 ans plus tard les Canariens attendent toujours de connaître la vérité et que justice soit rendue.

Par extension le monument est également un hommage à tous ceux qui ont quitté le port d’Arrecife et ne sont jamais revenus.

Phare d'Arrecife monument aux victimes de l'attaque du Cruz del Mar, un navire dont une partie de l'équipage a été fusillée près des côtes de la Mauritanie.
Phare d’Arrecife monument aux victimes de l’attaque du Cruz del Mar, un navire dont une partie de l’équipage a été fusillée près des côtes de la Mauritanie.

Envie de laisser un commentaire ?