La cueva de Los Verdes – visite d’un tube volcanique

Située à quelques centaines de mètres en amont des Jameos del Agua, la Cueva de Los Verdes se trouve dans le même tube de lave qui relie le volcan de la Corona à l’océan en passant par les Jameos. Le tube s’étend sur une distance d’environ 7 kilomètres dont une partie sous marine.

L'entrée dans le tunnel de la Cueva de los Verdes
L’entrée dans le tunnel de la Cueva de los Verdes

La Cueva de Los Verdes est le plus ancien des centres des CACT, il a été inauguré en 1964. Durant de la visite qui dure environ 45 minutes on parcourt environ un kilomètre dans ce tube de lave dont l’aménagement a été minime. Certains passages sont étroits, en pente, les marches d’escalier sont irrégulières, il faut parfois se plier en deux pour passer à certains endroits pour suivre le guide qui prodigue ses explications en espagnol et en anglais. Pour les infos en français vous pouvez vous tourner vers l’application mobile des CACT.

Cueva de los Verdes (Haria) sur l’île de Lanzarote, Canaries le 14/11/2019. Photo : Frédéric de Laminne

Rien de vert à part l’uniforme du guide

Lors du parcours on peut observer différentes salles plus ou moins hautes avec des roches de couleurs parfois différentes. Mais pas beaucoup de vert. « La seule chose verte que vous verrez c’est mon uniforme » explique la guide lors d’une première pause explicative. Le nom Cueva de Los Verdes, n’a rien à voir avec la couleur verte, mais la grotte était la propriété d’une famille de bergers de la région, les Verdes, d’où le nom donné à ce lieu.

Contrairement aux grottes que l’on visite habituellement, celle-ci n’a pas été formée par le passage de l’eau mais par le passage de la lave qui s’écoulait du volcan vers la mer. C’est pour cela que les spécialistes préfèrent parler de tunnel ou de tube plutôt que de grotte. Les couches supérieures se sont solidifiées au contact de l’air alors qu’à l’intérieur la lave fluide a pu continuer à progresser.

Détail du plafond de la Cueva de los Verdes
Détail du plafond de la Cueva de los Verdes

Refuge contre les pirates

Aux 16ᵉ et 17ᵉˢ siècles ce tunnel et d’autres sur l’île ont régulièrement été utilisés comme refuges pour se protéger des attaques de pirates et autres kidnappeurs venus des côtes africaines toutes proches. Par la suite au 19ᵉ ces tunnels suscitent un certain intérêt de la part des scientifiques de passage et constituent une sorte de passage obligé pour les visiteurs venus de l’étranger.

Détail de blocs de lave au plafond de la Cueva de los Verdes.
Détail de blocs de lave au plafond de la Cueva de los Verdes.

Soto et Aguilar

Mais il faut attendre les années 60 pour que le Cabildo lance un projet touristique concret.
Le parcours a été aménagé et mis en lumière par Jésus Soto (qui deviendra plus tard un collaborateur de Manrique); l’ambiance sonore est quant à elle l’œuvre d’Ildefonso Aguilar, tous deux des artistes de Lanzarote.

Cueva de los Verdes (Haria) sur l’île de Lanzarote, Canaries le 14/11/2019. Photo : Frédéric de Laminne

Au bout de la partie visitable (et avant de faire demi-tour pour revenir par un autre itinéraire) on trouve un auditorium d’une capacité d’environ 400 places. Ici dans les entrailles de la terre des concerts sont organisés de temps en temps. Le piano que l’on observe ici a été amené en pièces détachées avant d’être remonté sur place. Un peu plus loin dans le tunnel, en dehors de la zone visitable, on trouve l’une des deux stations géologique de l’île (la seconde se trouve à Timanfaya).

Un précipice surprenant

Sur le chemin du retour une halte est prévue près d’un endroit avec une surprise : un énorme gouffre mis en lumière par Soto et à l’acoustique très particulière. Pour en profiter pleinement, comme l’indique le guide il ne faut pas utiliser de flash ni crier.
On s’y arrête quelques minutes pour profiter du spectacle qui est vraiment surprenant.

Le temps fort de la visite de la Cueva de los Verdes est gouffre mis en lumière par Jesus Soto
Le temps fort de la visite de la Cueva de los Verdes est gouffre mis en lumière par Jesus Soto

Le retour s’effectue par des petits sentiers entre les concrétions, il faut faire attention ou on pose les pieds, car il y a une petite lagune sur le chemin du retour. Quelques dizaines de mètres plus loin on commence à apercevoir la lumière du jour ; une lumière éblouissante après ces 45 minutes passées sous terre.

Les + et les – de la Cueva de Los Verdes

+ : belle mise en évidence du tunnel par les lumières. La surprise à mi-chemin qui est vraiment étonnante

– : bien que le groupe soit théoriquement limité à 50 personnes il est parfois difficile se suivre les explications du guide, pas d’explications en français

En pratique

Heures d’ouverture : 10h-18h, départ de la dernière visite à 17h. Visites guidées toutes les 20 minutes environ (suivant la taille du groupe)
Prix : Adulte: 10,00 €, Enfants (de 7 à 12 ans): 5,00 €. 20 % de réduction à partir de 15:00
Résidant aux Canaries: Adulte : 8 €, Enfant : 4 €
Résidents de Lanzarote: 2 €
Accès : sur la LZ1 entre Arrieta et Orzola, prendre a gauche sur la LZ204.

La Cueva de los Verdes se trouve dans le tube de lave qui relie le volcan de la Corona à l'océan.
La Cueva de los Verdes se trouve dans le tube de lave qui relie le volcan de la Corona à l’océan.

Diverses infos sur les Cueva de Los Verdes

  • Pas de visite en français (sauf dans le cas d’une excursion avec un TO)
  • Pas accès PMR (il y a bien une réduction de 30 % sur le tarif pour les personnes en situation de handicap)
  • WC/Toilettes sur le parking
  • Accès délicat à certains endroits, il faut faire attention ou on pose les pieds et se plier presque en deux pour passer dans l’un ou l’autre boyau ; mais pas besoin d’être spéléologue.
  • Chaussures confortables (et qui tiennent aux pieds) recommandées.

Envie de laisser un commentaire ?