A quoi s’attendre pour la reprise du tourisme ?

Ce lundi 15 juin les premiers touristes étrangers vont arriver en Espagne. Il s’agit de quelques milliers d’Allemands qui vont se rendre dans îles Baléares. Ils participent à un projet pilote qui doit permettre à l’Espagne de tester sa capacité d’accueil des touristes, tout en respectant les nouvelles règles sanitaires.
Lanzarote et les îles Canaries en général ont préféré ne pas participer à cette phase test. Il faudra donc attendre le 1er juillet 22 juin (date modifiée après lobbying de Madrid) pour voir les premiers touristes arriver à Lanzarote.
Si vous avez des vacances prévues dans les prochaines semaines, à quoi faut-il s’attendre ?

Tentative de réponse ci-dessous.
Note : ce sont les informations et règles valables aujourd’hui mais qui vont encore probablement évoluer.

La plage de Papagayo (Playa Blanca) quelques jours avant le confinement

Test covid et prise de température

Le président des Canaries, Angel Victor Torres, souhaite que les visiteurs qui se rendent dans les Canaries puissent présenter un test PCR négatif récent afin de prouver qu’ils n’ont pas la Covid. Cette méthode d’autorisation du tourisme sur base de test PCR semble difficilement réalisable. Certains pays n’autorisent les tests PCR qu’en cas de symptômes et même si votre test réalisé 2 jours avant le départ est négatif rien ne garantit que vous ne l’avez pas chopé entre-temps.

Ce qui est certain c’est qu’à l’arrivée la température des passagers va être controlée. En cas de température supérieure à 37,5°C (ou 38° C suivant les sources), le passager sera pris en charge par une équipe médicale pour des vérifications complémentaires. Un test PCR sera réalisé et le passager sera isolé le temps que les résultats soient disponibles. En cas de résultat positif, le passager sera mis en quarantaine dans un logement de quarantaine fourni (et payé) par les autorités.

Il y a quelques jours (début juin) un passager positif à la Covid-19 était à bord d’un avion provenant de Madrid. Les différents passagers ont été testés et tous se sont révélés être négatifs. Cela semble rassurant comme nouvelle et est une bonne indication qu’il est possible de voyager en avion de manière assez sécurisée si l’on porte bien un masque. Ce n’est pas le signe qu’il n’y a pas de risque cependant.

Informations de contact

Les visiteurs devront également indiquer où ils séjournent et comment on peut les contacter. Le but de cette dernière mesure est de permettre aux autorités de pouvoir contacter les visiteurs si nécessaire. Par exemple si un passager de leur avion s’avère être malade. Comme dans le cas de l’avion de Madrid dont il est question plus haut.



Port du masque

Depuis quelques semaines déjà le masque est obligatoire dans les espaces clos ou lorsqu’il n’est pas possible de maintenir une certaine distance entre les personnes qui ne sont pas de la même famille. Cette règle sera toujours d’application même après le 1er juillet. Il faudra donc porter un masque s’il n’est pas possible de garder 1,5 mètres de distance. En pratique cela veut dire que le masque sera (quasi) obligatoire dans les magasins mais aussi probablement dans certaines rues très fréquentées. Le non respect de cette règle risque de vous coûter 100 €.

Sur les plages par contre on devrait pouvoir s’en passer. Il y a assez de plages pour ne pas s’entasser les uns sur les autres. Autour des piscines des hôtels par contre il faudra probablement être plus attentif et je suppose que dans certains gros hôtels la course pour avoir une chaise longue au bord de la piscine risque d’être intéressante 😉

Dans les moyens de transport en commun comme l’avion, le bus, train, … le masque est obligatoire. Il est également obligatoire en voiture si tous les occupants ne vivent pas ensemble.

Bars et restaurants

Les bars et restaurants vont pouvoir fonctionner à pleine capacité. Ils devront veiller à ce que les tables soient espacées les unes des autres. Les clients ne devront pas porter un masque, au contraire du personnel. Un personnel qui devra bien entendu porter une attention particulière au nettoyage et à la désinfection des tables.

Les restaurants avec buffets vont aussi pouvoir ouvrir (par exemple les buffets petits déjeuners dans les hôtels), mais il faudra protéger les aliments avec des écrans. Il semble que les clients vont devoir porter masques et gants pour se servir.

Queqlues tapas du restaurant de la Casa – Museo del Campesino sur l’île de Lanzarote

Hôtels et logements

Les hôtels à Lanzarote sont pour la plupart fermés à l’heure actuelle. Pour le 1er juillet et le retour des touristes je suppose qu’ils seront plus nombreux à être ouverts. Mais de là à savoir si tout sera prêt et opérationnel …
Si vous avez une réservation pour début juillet, il est plus prudent de vérifier avec l’hôtel ou votre tour opérateur qu’il sera prêt à vous accueillir au moment voulu.

Du côté des logements individuels, villas et appartements, les propriétaires peuvent maintenant circuler librement donc à priori il ne devrait pas y avoir de problèmes pour que tout soit en ordre pour votre venue.

Des hôtels et appartements bordent la Playa Las Cucharas à Costa Teguise

En résumé

Voilà les informations disponibles actuellement. Pour résumer le masque est obligatoire si la distance de sécurité n’est pas possible. Une distance de sécurité de 1,5m à respecter partout même sur la plage, ce qui ne devrait pas poser beaucoup de problèmes même dans les resorts touristiques de Costa Teguise, Puerto del Carmen ou Playa Blanca.

En théorie tout devrait être prêt pour début juillet, mais si vous n’avez encore rien réservé je vous conseille d’attendre mi-juillet voire carrément le mois d’août pour voir comment ça évolue.

Ce n’est plus tout à fait comme avant, mais ça ne devrait empêcher personne de passer du bon temps à Lanzarote.

Dernière modification le

Envie de laisser un commentaire ?