Le Telamon, le bateau fantôme près de Costa Teguise

Ceux qui ont déjà pris la route côtière reliant Arrecife à Costa Teguise en passant par Las Caletas ont certainement déjà vu ce navire échoué près du dépôt de carburant Disa.

Baptisé Telamon en 1977, il s’est échoué à cet endroit le 31 octobre 1981. Mais avant de parler de ce qui l’a mené jusque là, quelques mots sur son parcours flottant.

L'épave de l'arrière du Telamon (ex Temple Hall) à Las Caletas sur l'île de Lanzarote, Canaries le 18/11/2019.
L’épave de l’arrière du Telamon (ex Temple Hall) à Las Caletas sur l’île de Lanzarote, Canaries le 18/11/2019.

Le cargo a été fabriqué en 1954 dans les chantiers navals de Dundee (Ecosse) avant d’être enregistré à Londres ; il s’appelait à l’époque le Temple Hall. Quelques années plus tard, en 1969, il est revendu à un armateur grec qui le rebaptise Pantelis. La peinture est à peine sèche qu’il change de main et devient propriété d’une société panaméenne. En 1977 il est revendu à Telamon Maritime Co., une société grecque qui lui donne ce nom devenu célèbre de ‘Telamon’.

Le navire, d’une longueur de 139 mètres, avait une capacité d’environ 7700 tonnes et servait au transport de marchandises diverses. En ce 31 octobre 1981 il transporte une cargaison de bois entre la Côte d’Ivoire et la Grèce.

Le Telamon prend l’eau

Arrivé dans le détroit de la Bocaina qui sépare Lanzarote de Fuerteventura il rencontre une avarie sous la forme d’une voie d’eau importante. Vu l’importance de l’avarie le capitaine a mis le cap sur le port de Los Marmoles à Arrecife. Celui-ci a estimé qu’il ne pouvait accueillir le navire en difficulté et il a été décidé de l’échouer sur une place de sable en pente douce à Las Caletas.

L'épave de l'arrière du Telamon (ex Temple Hall) à Las Caletas sur l'île de Lanzarote, Canaries le 15/11/2019.
L’épave de l’arrière du Telamon (ex Temple Hall) à Las Caletas sur l’île de Lanzarote, Canaries le 15/11/2019.

Une fois le navire sécurisé, déchargé de sa cargaison et vidé de son carburant pour éviter une pollution, une entreprise a envisagé de le renflouer avant de laisser tomber l’idée à cause du coût. On parle de cent millions de pesetas soit l’équivalent d’environ 600.000 €.



Quelques années plus tard une tempête a brisé le bateau en deux. L’avant a coulé et se trouve par cinq mètres de fond alors que la partie arrière est toujours visible.

La fin de l’histoire ?

Enfin peut-être plus pour longtemps car les autorités locales ont (à nouveau) mandaté une entreprise pour le démanteler. Et cette fois les travaux sont prévus pour décembre 2019.

L'épave de l'arrière du Telamon (ex Temple Hall) à Las Caletas sur l'île de Lanzarote, Canaries le 15/11/2019.
L’épave de l’arrière du Telamon (ex Temple Hall) à Las Caletas sur l’île de Lanzarote, Canaries le 15/11/2019.

Informations complémentaires (en espagnol) : http://escoben.blogspot.com/2010/05/telamon.html

Dernière modification le

Envie de laisser un commentaire ?