Présentation de Lanzarote

Montana Colorada et la Bomba volcanica en avant plan. Photo : Frédéric de Laminne
Montana Colorada et la Bomba volcanica en avant plan. Photo : Frédéric de Laminne

A 4 heures d’avion de Paris ou de Bruxelles, Lanzarote, l’une des 7 îles de l’archipel des Canaries propose du soleil presque garanti toute l’année. Avec plus de 300 jours de soleil par an et des températures clémentes même en janvier ou février, ce n’est pas pour rien que l’archipel est surnommé les « îles du printemps éternel ».

Météo agréable

Lanzarote est située à l’est de l’archipel et à une centaine de kilomètres des cotes marocaines et propose un climat de type subdésertique avec des températures moyennes de 17° en janvier et de 25° en août. Il n’y fait donc (presque) jamais ni trop froid ni trop chaud. Pour plus d’informations sur la météo à Lanzarote, vous pouvez consulter la page consacrée à la météo à Lanzarote. Climat agréable ne veut pas dire qu’il n’y a jamais de nuages ou de pluie, ca c’est un mythe.

Au fil des millénaires son paysage a été façonné par l’activité volcanique de notre planète et avec près de 300 cratères volcaniques, cela se voit. Peut importe ou l’on regarde on voit des cônes volcaniques.
Les traces des dernières grosses éruptions en 1730 sont d’ailleurs toujours visibles dans le parc naturel des Montagnes de Feu.

Tourisme encadré

Contrairement à certaines de ses voisines le développement touristique de l’île a été encadré suite au combat de César Manrique, un artiste né sur l’île. Après avoir travaillé quelques années à New York il est revenu sur l’île dans les années 1970 et s’est battu pour que l’urbanisation soit maîtrisée. En concertation avec les politiciens des règles ont été édictées afin que la plupart des bâtiments ne dépassent pas la hauteur d’un palmier et soient de couleur blanche comme les habitations traditionnelles.
Il y a des exceptions mais ces règles sont assez bien respectées ce qui permet de conserver une certaine unité au niveau des constructions, même au niveau des resorts touristiques.

Lanzarote comporte 7 municipalités mais ce sont Costa Teguise, Playa Blanca et Puerto del Carmen, les 3 principales agglomérations touristiques de l’île, situées en bord de mer qui attirent la plus grande partie des 3 millions de visiteurs annuels.
Bon nombre de ces visiteurs ne vont quitter leur transat que pour quelques heures pour aller visiter quelques un des sites incontournables de l’île comme le Mirador del Rio, le Parc de Timanfaya ou encore le Jardin de Cactus. Ces sites sont souvent gérés par les CACT, les centres de tourisme de l’île.

Moins visités par les touristes l’île propose un musée agricole (El Patio), un musée du vin ou encore un musée ethnographique (Tanit) par exemple. On peut aussi visiter le marais salant de Janubio, le plus grand en activité aux Canaries. Il y a aussi quelques lieux moins connus et même une épave de bateau échoué dans les années 1980.



Mais même si l’île n’est pas très grande (845 km²) il est possible de passer des vacances en dehors de la foule, c’est d’ailleurs principalement ce qui m’intéresse et ce que je vais essayer de partager sur ce site. Vu la taille réduite et la faible densité du réseau de transport public, c’est à mon avis la voiture qui est le meilleur moyen pour se déplacer à Lanzarote.

Des activités pour tous les goûts

En dehors de ces resorts on trouve des plages pour tous les goûts : des plages de sable fin, des plages de galets et des piscines naturelles dans des cavités rocheuses et partout une eau d’une couleur bleu turquoise.

La plage est une activité un peu trop statique à votre goût ? Ca tombe bien, Lanzarote a beaucoup d’activités à proposer si vous souhaitez bouger durant vos vacances. Ce n’est pas pour rien que de nombreux sportifs professionnels ou amateurs viennent s’y entraîner régulièrement. Le complexe de La Santa Sport en a d’ailleurs fait son activité principale.

Des dizaines de kilomètres de routes secondaires goudronnées, les « Via cyclista », ont été crées, elles sont idéales pour les cyclistes, sans oublier les kilomètres de pistes en terre ou en gravier qui constituent un terrain de jeu pour les amateurs de VTT ou les randonneurs.

Vous préférez les sports nautiques ? La Caleta de Famara est de le paradis de surfeurs en tout genre avec un vent constant. On y trouve d’ailleurs de nombreuses écoles de surf qui proposent des cours. Le village dispose également d’une superbe plage de sable longue de près 6km, un bel endroit pour une balade à marée basse, un peu moins pour faire trempette ou bronzer à cause des vagues et du vent souvent soutenu.

Les informations de l’article “informations pratiques et utiles pour un séjour à Lanzarote” pourraient également vous intéresser.

Dernière modification le

Envie de laisser un commentaire ?